A l'Ouest rien de nouveau by Erich Maria Remarque

By Erich Maria Remarque

VISUEL JACQUETTE DIFFERENT/DEFRAICHI/TRACES utilization SUR TRANCHE ET COUVERTURE/GRAND CLASSIQUE/EXP?DITION RAPIDE DE VOTRE COMMANDE AVEC defense SOIGN?E DE VOS ARTICLES.PROFESSIONNEL DE los angeles VENTE A DISTANCE.FAST supply OF YOUR ORDER.ITEMS rather well PACKED.SPECIAL CARE TAKEN.(ref sixty nine)

Show description

Read Online or Download A l'Ouest rien de nouveau PDF

Similar foreign language fiction books

Le comte de Monte-Cristo, tome 1

Le Comte de Monte-Cristo est un roman d’Alexandre Dumas, écrit avec l. a. collaboration d’Auguste Maquet et achevé en 1844. Il est partiellement inspiré de faits réels, très lointainement empruntés à los angeles vie de Pierre Picaud. Le livre raconte remark, au début du règne de Louis XVIII, le 24 février 1815, jour où Napoléon quitte l'île d'Elbe, Edmond Dantès, jeune marin de dix-neuf ans, moment du navire Le Pharaon débarque à Marseille pour s'y fiancer le lendemain avec los angeles Catalane Mercédès.

Der schwarze Papst (Historischer Kriminalroman)

Mord im Namen des Vaters . ..

Rom 1552. Warum stirbt ein Schüler während der Eröffnung des Collegium Germanicum, der deutschen Schule der Jesuiten, durch present? Und wer hat Carlotta aus dem Fenster gestürzt? Der junge Jesuit Sandro Carissimi ermittelt mit der Unterstützung der lebenslustigen Glasmalerin Antonia Bender, die er wie Carlotta in Triest kennen gelernt hat. Die Nachforschungen sind heikel, führen sie doch in die allerheiligsten Gemächer des Vatikans, wo den Mächtigen mehr an den Geheimnissen der Kirche, als an den Geboten Gottes liegt . ..

Historische Hochspannung aus dem sündigen Rom!

Der neue Mittelalter-Kriminalroman um die junge Glasmalerin Antonia Bender und den Jesuitenpater Sandro Carissimi!

Additional info for A l'Ouest rien de nouveau

Example text

Je vois l'un d'eux tomber dans un cheval de frise, la figure haute. Le corps s'affaisse sur lui-même comme un sac, les mains restent croisées comme s'il voulait prier. Puis, le corps se détache tout entier et il n'y a plus que les mains coupées par le coup de feu, avec des tronçons de bras, qui restent accrochées dans les barbelés. Au moment où nous reculons, trois visages émergent du sol. Sous l'un des casques apparaît une barbe pointue, toute noire et deux yeux qui sont fixés droit sur moi. Je lève la main, mais il m'est impossible de lancer ma grenade dans la direction de ces étranges yeux.

Néanmoins, sur ce point-là, il n'est pas très sûr de lui et il reprend avec une certaine prévenance. « Ne l'avez-vous pas trouvé ? » Kropp s'étend dans l'herbe et dit : « Avez-vous déjà été dans les tranchées ? - Cela ne vous regarde pas, déclare sèchement Himmelstoss. J'exige une réponse. - Soit ! réplique Kropp en se levant. Regardez là-bas où sont ces petits nuages. Ce sont les obus des Anglais. Hier nous étions là. Cinq morts, huit blessés et ce n'était encore qu'un amusement. La prochaine fois que vous viendrez avec nous, les hommes, avant de mourir, se placeront d'abord devant vous en faisant claquer les talons et ils vous demanderont militairement : « S'il vous plaît, l'autorisation de me retirer !

Ils ont des têtes abominables, méchantes et pelées et on peut se trouver mal rien qu'à voir leurs queues longues et nues. Ils paraissent très affamés. Ils ont mordu au pain de presque tout le monde. Kropp tient le sien enveloppé dans sa toile de tente, sous sa tête, mais il ne peut pas dormir parce qu'ils lui courent sur le visage pour arriver au pain. Detering a voulu être malin ; il a fixé au plafond un mince fil de fer et il y a suspendu sa musette avec son pain. Lorsque, pendant la nuit, il presse le bouton électrique de sa lampe de poche, il aperçoit le fil en train d'osciller : un rat bien gras est à cheval sur son pain.

Download PDF sample

Rated 4.70 of 5 – based on 36 votes